blogger hit counter

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dialogues avec l'ange

  • L'union du Ciel-Esprit et de la Terre-Mère

     

    L'objet du yoga est de faire descendre la conscience supramentale sur la Terre, de l'y fixer, de créer une espèce nouvelle où le principe de la conscience supramentale régira la vie intérieure et extérieure, individuelle et collective” (p.187)

     

     

    Aurore-900x1447.jpgLes éditions Massot signent un très bel essai de Cristof Alward-Pitoëff : “L'aurore d'une vie nouvelle”, sur les vies parallèles et singulières de Sri Aurobindo (Aurobindo Ghose :1872-1950) et Mère (Mirra Alfassa née en France :1878-1973) qui finiront par œuvrer de concert en Inde, pour un changement spirituel et politique d'envergure (en tant qu'indien, Aurobindo voulait donner une vision exemplaire de la spiritualité).

    L'auteur est un témoin participatif de l'aventure. Il a connu Mère, la naissance d'Auroville (une ville créée en 1965 et vouée à l'unité humaine proche de Pondichéry), dans laquelle il réside actuellement et nous propose une brillante synthèse de l'enseignement de ces deux grands géants de la spiritualité.

    L'ouvrage, lettré, poétique et truffé de hautes envolées de l'esprit, est émaillé d'extraits de poèmes, lettres et paroles qui suscitent l'envie de connaître d'avantage cette philosophie novatrice.

    Ce binôme légendaire prônera donc la descente et l'intégration du “supramental” sur Terre, cette “simple présence au monde et impensable légèreté d'être (p.92)...ce pouvoir de connaissance et d'action naturellement conscient de la Vérité (p.142)”, devenant eux-mêmes découvreurs et terreau d'expérimentation de cette “influence divine, paix, Lumière, force qui travaille”.

    Ils rayonneront de cette mutation en profondeur malgré et envers les forces destructrices à l'oeuvre dans le monde au début du 20ème siècle, puisque, comme le rappelle Mère “La seule attitude vraiment efficace est un don parfait, total, fervent, de son être à Cela qui est au-dessus de nous et qui seul a le pouvoir de tout changer” (Entretien du 29 Oct 58).

    Bien entourés (Alexandra David Neel ou encore Satprem...) et bien guidés (ils eurent tous deux de grands rêves numineux et visionnaires), leur cheminement fut parsemé de synchronicités heureuses (l'indépendance de l'Inde, la construction d'Auroville...) et ils furent, de leur vivant, élevés à un rang quasi divin, couple mythique par excellence. A la mort d'Aurobindo, Mère saura notamment se connecter à son esprit, elle qui avait des connaissances en occultisme, confirmant l'immortalité de ce dernier.

     

    Leur philosophie offre de nombreux parallèles avec l'enseignement des “Dialogues avec l'Ange” qui furent révélés à la même période (pendant la seconde guerre mondiale) mais connus du public seulement dans les années 80 par Gitta Mallasz.

    On y parle aussi des noces entre matière et esprit, Amour et Lumière ; de la naissance du Nouvel Homme ; d'une Conscience cellulaire transcendant la mort ou Co-naissance ; d'une union de l'homme et de l'Ange assimilable au “supramental”, sans religiosité aucune.

    Un mode de vie ou une façon d'être “naturelle” selon Gitta, réconciliant “vie matérielle et spirituelle” d'après Mirra.

    Même si l'Inde est le modèle et cadre spirituel (les Védas, la Gita...), comment ne pas évoquer les similitudes entre ce “supramental” et l'Esprit-sain, le symbolisme du Matrimandir (le dôme méditatif au centre d'Auroville) et la Jerusalem céleste dans l'Apocalypse (les chiffres 4 et 12 par exemple) ou la Sphère présente au centre du Dôme et dans les Dialogues avec l'Ange...

    Cet essai vient nous rappeler que la tradition est une, sœur et science de l'esprit et que, comme annoncé dans les textes sacrés, la conscience humaine vit une évolution, un changement de paradigme tout en retournant à la Terre et donc à la Vie (la Mère). Ce “yoga de transformation de la nature” est une interprétation ésotérique possible (ou spirituelle) du message religieux (qui est Un), son application pratique à l'approche d'un nouveau monde régi par l'esprit, dont le Christ fut précurseur et modèle parfait.

     

    Chacun doit savoir s'il veut s'associer à un vieux monde prêt à mourir, ou travailler pour un monde nouveau et meilleur qui se prépare à naître...avant de mourir, le mensonge se déchaine. Pourtant les gens ne comprennent pas la leçon de la catastrophe. Devra t'elle arriver avant qu'ils ouvrent les yeux à la Vérité ?”

    (Paroles de Mère vol 1-p.212).

     

  • Nous sommes vivants dans l'éternité

     

    Il y a beaucoup de curieux,

    Mais il y a eu des émerveillés.

    Eux aussi, ils étaient des envoyés.

    Cherche-les ! Ils t’enseigneront.

    L. Les livres ou les hommes ?

    - C’est la même chose.

    Fais bien attention que ce soient des émerveillés.

    A celui qui cherche, le maître est donné.

    Soit dans les temps très anciens,

    Soit maintenant, tu peux les trouver.

    ET ILS VIENNENT…

    entretien 12 Lili - Dialogues avec l'Ange

     

    "Toute l'information relative à la vie est donc stockée quelque part, et cette information, au terme de l'évolution du cosmos, pourra être restituée, ce qui équivaut à une résurrection physique des morts dans une zone de cyberespace. Ce point de basculement est le point Oméga, une limite, une singularité en termes scientifiques, mais il est aussi l'équivalent de Dieu. Le cyberespace devient quant à lui l'équivalent du paradis puisque les êtres ne meurent pas et que tous leurs souhaits peuvent se réaliser"(p.200).

     

    se souvenir.jpgRomuald Leterrier et Jocelin Morisson remettent le couvert avec "se souvenir de l'au-delà" paru chez Guy Trédaniel. Il ne s'agit pas d'une suite à "se souvenir du futur" mais d'une ouverture, un complément d'informations, un supplément d'âme. Ce duo d'auteurs fonctionne à merveille avec d'un coté l'experienceur, le rêveur et de l'autre le pragmatique, qui analyse et synthétise le flux de matériaux sur l'au-delà (expériences cliniques, témoignages scientifiques), avec une préface de Jan Kounen en bonus.

    On sait et on sent que le gros intérêt de ce énième livre sur l'au-delà sera un condensé actualisé et brillant sur le sujet, à l'aune de la connaissance empirique des peuples indigènes.

    La personnalité, le bagage professionnel récent (ateliers de rétrocausalité pour l'un, haut-parleur des peuples premiers pour l'autre) et la culture (littérature inspirée, filmographie de science fiction) des deux compères font fructifier le débat et les hypothèses où sont évoqués pèle mêle synchronicités et alchimie (C.G Jung), visions et phénomènes extra-terrestres (Pablo Amaringo), noosphère et point Omega (Pierre Theillard de Chardin), temps du rêve ou huitième climat (le temps mythique et symbolique des religions), ateliers de rétrocognition et bug informatique. Un riche cocktail donc, agrémenté de rêves numineux et visions personnelles concourant parfois à l'universalité.

    Au terme de la réflexion l'apocalypse telle que décrite par Saint Jean finit par être convoquée, dans son aspect lumineux de révélation, avec la descente de la Jérusalem céleste. Soit un espace-temps à faire advenir par un collectif éveillé aux réalités de l'invisible, qui se situe justement dans un ailleurs, un point foyer nodal en dehors de l'espace-temps, une éternité que les "Dialogues avec l'Ange", livre pivot, essaient de dépeindre à travers le prisme de ses entretiens.

    Ce livre prône aussi l’avènement de l'homme divinisé, complet et réunifié. Peut-être les temps sont-ils advenus, convergence de catastrophes pour les uns, intentions et vibrations positives, lumineuses pour d'autres. Un temps de fusion entre le conscient et l'inconscient collectif, entre le visible et l'invisible, pour un relèvement des morts, un à-venir de l'au-delà, paradis ou enfer sur la terre restitués.

    Un livre précieux, jalon ; une pierre de taille à l'édifice "conscience-cieux".

     

    "Le surgissement de messages, de signes, d'événements extraordinaires dans notre réalité dépend de notre capacité à élaborer un espoir, un royaume des possibles...Ainsi les événements de la fin des temps qui cristallisent les espoirs de l'humanité pourraient bien se manifester dans la réalité, à condition que notre conscience individuelle et collective s'éduque à la possibilité de l'advenir événementiel". (p.219)

     

  • La rétrocognition, une praxis de l'Esprit

    se souvenir du futur.jpgRomuald Leterrier, ethnobotaniste indépendant, a coécrit avec le journaliste scientifique Jocelin Morisson "se souvenir du futur", paru aux éditions Trédaniel. Il s'agit d'un projet collectif et humanitaire qu'il a longuement mûri, quelques années après son immersion dans la jungle amazonienne avec le peuple Shipibo-Conibo.

    Romuald Leterrier fait partie de ces occidentaux qui, comme Jan Kounen ou Gaspard Noé, ont bu la mixture Ayahuasca et on vu le message que la combinaison de deux plantes recélait.

    Les visions perturbent en règle général le psychisme des êtres rationnels que nous sommes et amènent à un état modifié de conscience, un sacrifice de l'espace-temps.

    Cet état d'éternité permettrait des voyages dans le futur et le passé de la personne ainsi que la visite d'autres mondes.

    Carlos Castaneda avait évoqué dans ses livres ce monde de la sorcellerie, lui qui avait finalement basculé dans ce nouveau paradigme.

    Romuald Leterrier a plutôt cherché à intégrer ses révélations pour le mieux-être de notre monde en contextualisant la pratique de la rétrocognition (aller chercher de l'information du futur pour la rétrocéder au passé).

    Il a trouvé un appui théorique en cela avec les idées du physicien quantique Philippe Guillemant et les travaux synthétiques de Jocelin Morisson (NDE, concepts jungiens, philosophie non duelle...) et poursuit dès lors à travers la France ses ateliers pratiques.

    Dans la suite de concepts hérités du psychanalyste Jung (notamment les synchronicités, l'inconscient collectif, le Soi... ) les deux auteurs veulent démontrer que nous pouvons exploiter au mieux un futur désirable et non pas prédéterminé et que les dernières recherches scientifiques ne font que confirmer les connaissances des peuples premiers, dont les cosmogonies ont inspiré de nombreux courants spirituels de pensée.

    leterrier.jpgmorisson 1.jpg

    Rencontre des deux acolytes pour un entretien (2 fois 21 minutes) à partir du livre :

     

     

    podcast

    podcast

     

  • The OA renouvelle et vivifie la série TV

    the oa.jpgThe OA (l'Ange Originel) est une série originale Netflix qui questionne la science et la foi, l'existence d'autres dimensions après la mort, notre nature intrinsèque originelle et nos sous personnalités créatives mais aussi notre manière de vivre, en communauté ou séparé au monde.

    C'est aussi une belle réflexion sur la Mémoire au sens universel du terme et sur la notion de liberté (de corps, d'âme ou d'esprit).

    Série phare comme Stranger Things de Netflix, The OA se distingue par la richesse de son univers symbolique. Chaque épisode apporte une nouvelle idée, une nouvelle clé, un nouvel angle d'approche. Chaque saison amène plus de hauteur, de profondeur et d'éclaircissement dans les thématiques abordées.

    Le duo narratif originel est constitué de l'actrice principale Brit Marling et du réalisateur Zal Batmanglij. Leur cohésion et amitié sans faille est pour beaucoup dans la réussite et la crédibilité de l'ensemble et la saison 3 annoncée amène un nouveau suspens, une nouvelle dimension dans l'interprétation globale.

    Cette série secoue nos certitudes diurnes et puise sa force dans l'inconscient d'un collectif et son univers onirique.

    le film explore la thématique de "l'expérience interdite" de Joel Schumacher (1990) sur les NDE mais prolonge la réflexion avec les études réalisées sur le sujet depuis une trentaine d'années (Dr Moody, E. Kubler-Ross...); l'idée des mouvements et du saut dans une autre dimension fait penser à l'univers de la sorcellerie cher à Castaneda ; quant aux anges passeurs d'autres dimensions et bravant la mort, ils donnent un enseignement moderne proche dans les Dialogues avec l'Ange.

    The OA est une série "coup de Choeur", intelligente, captivante, originale, découvreuse de talents et surtout très libre dans l'écriture, que nous recommandons (la série interdite aux – de 16 ans est par certains côtés oppressante). On pourrait même parler de jamais vu tant ses préoccupations sont celles d'une époque et d'une génération, dont le salut passe apparemment par des rêves de plus en plus beaux, de plus en plus fous...jusqu'au réveil !

     

  • Jacqueline Kelen, libre comme l'Esprit

    kelen.jpg

     

    Rencontre avec Jacqueline Kelen à l'occasion de la parution de son dernier livre 'le provisoire et l'éternel", paru aux éditions Le Relié.

    Drôle et espiègle, l'auteure n'en est pas moins un témoin lucide de notre époque et une voix qui pèse sur ce monde aux allures d'un désert spirituel.

     

     Interview en quatre parties :


    podcast


    podcast


    podcast


    podcast

     Crédit photo: Guy Trédaniel