blogger hit counter

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Science

  • La voix du rêve

    Les aspects masculins d'une femme peuvent être extrêmement positifs, aussi bien que négatifs...On peut donc affirmer que, chez la femme, l'animus, son côté masculin, s'étend du diable au Saint-Esprit. (p.275)

     

    La voie des rêves,Marie-louise Von Franz,La Fontaine de Pierre,C.G Jung,Animus,Soi,Anima,Fraser Boa,ombre,individuation,La voie des rêves de Marie Louise Von Franz ressort en poche chez la Fontaine de Pierre. Il s'agit d'un livre utile, pédagogique et informatif à souhait, donnant des clés sur le monde mystérieux des rêves. Initialement filmée par la télévision canadienne, cette série d'entretiens réalisés par Fraser Boa (analyste formé par l'autrice), explicite a l'écrit, les concepts jungiens d'ombre, d'animus-anima et de Soi, entrecoupé de rêves de patients illustratifs.
    Ce point de vue féminin à la fois spécialisé et généraliste permet de libérer la femme (et le couple) moderne de certains carcans psychiques (notamment la voix blessante de l'animus négatif), et donc l'homme indirectement par son féminin archétypique ou anima.
    À la lecture de ce classique de la psychologie analytique, on comprend que chaque rêve constitue une facette de la Source, du Vivant, et que s'en souvenir à minima, permet un cheminement positif puisque le Soi ou Centre, veut notre réalisation. L'art de l'interprétation est évoqué mais c'est surtout le ressenti d'un tiers qui ouvre un chemin à l'expression symbolique...et à terme une conscience vigile.
    Marie-Louise Von Franz pointe le caractère unique de chaque existence, dont le sens ultime est, pour sa corporation, l'individuation ou réalisation de sa tâche terrestre.
    La voie des rêves constitue un réel guide sur l'importance et l'essence de ces messages de l'inconscient et sa compagnie provoque un fort potentiel onirique. Résolument un livre aimant dans tous les sens du terme. 

     

  • La communion des éveilleurs

    Votre confusion tient au fait que vous confondez le Soi avec le non-Soi. Sachez que ce dernier n'est pas séparé du Soi. Mais vous vous en tenez toujours à l'idée que votre corps et le Soi sont identiques et ne font qu'un. Il vous faut vous débarrasser de cette fausse identification, votre bonheur alors se manifestera. (p.51)

     

    La conscience éveillée-instructions,entretiens,témoignages inédits,Patrick mandala,Ramana Maharshi,Jiddu Krishnamurti,éditions Accarias L'originel,Swami Ganesan,Les éditions Accarias l'Originel avec la traduction du fidèle Patrick Mandala, publient La Conscience Eveillée - instructions, entretiens, témoignages inédits ; un mashup et pont entre les visions ou visées de Krishnamurti et Maharshi, malgré leur divergence lexicale.
    De nombreux chercheurs de vérité ont bu ou étudié aux deux sources et en présentent ici (Harding, Frudman, Powell...) une synthèse, notamment le petit neveu de Sri Ramana, Swami Ganesan. Différences comme convergences d'enseignement sont abordées et hommage est rendu aux deux monstres spirituels avec documents inédits, à part égale (l'entretien de Krishnamurti à un journal newyorkais est un sommet en soi !).
    Vide pour l'un, Présence pour l'autre, il est toujours question de virginité (pureté ?) à trouver en soi (comme le furent en un sens les prophètes) avant que n' advienne le silence de la Plénitude (révélateur de l'absence de pensée) ou l'inspiration verticale du Verbe. C'est la personne et son identification au corps-mental qui est qualifiée de leurre et l'Autre en Soi de commun hôte, Réalité, témoin ou Conscience éveillée.
    Si des phénomènes de décorporation sont à l'origine des métanoïa de Krishnamurti comme du Maharshi, de tels observateurs de la psyché des profondeurs sont l'exception : la lumière du Vivant a vaincu avec eux pour un temps, et hors temps, le pouvoir de la mort.

     

  • Un organe plastique

    sebastien Cazaudehore,Les créateurs sont parmi nous. Sébastien Cazaudehore est l'un d'eux puisqu'il a véritablement composé son activité professionnelle actuelle autour de passions et centres d'intérêts évolutifs (il est psychobiologue et écrivain). Son 14ème livre paru aux éditions Leduc, Éduquez votre cerveau, est un condensé de théories et d'exercices pratiques pour mieux comprendre son fonctionnement, l'optimiser ou le reprogrammer, pour amener a soi et rendre réel le rêvé.
    C'est un livre de développement personnel éducatif, à prendre comme un outil de connaissance et de perfectionnement de soi et du cerveau, cet organe méconnu que l'on croit à tort tout puissant et régisseur du corps. Dans cet ouvrage c'est la conscience qui pilote l'édifice, amenant, et c'est une bonne nouvelle, un champ de possible sur le plan des valeurs personnelles parfois handicapantes et de l'émotion parasite.
    Son style direct, épuré et sans fioritures dépoussière le genre et donne l'envie de pousser davantage son exploration intérieure.
    La sphère d'action de Sébastien Cazaudehore ou sa cartographie mentale est un condensé de techniques occidentales éprouvées (pnl, psychogénéalogie, hypnose...) et d'expérimentations à la médecine indigène (ayahuasca notamment), dont les investigations récentes, synchrones avec les conclusions des physiciens quantiques, révolutionnent notre appréhension du réel et du temps. 

     

  • Réinventer sa vie

    Si tu te perçois sous un œil neuf, le monde t'offrira des opportunités conformes à ce que tu guéris de ton esprit. (p.310)

       

    alejandro jodorowsky,la voie de l'omagination-de la psychomagie à la psychotranse,éditions acte sud,imagination active,c.g jung,février 2024Les éditions Actes Sud publient La voie de l'imagination - de la psychomagie à la psychotranse. C'est signé Jodorowsky (pour la présentation générale et la conclusion évolutive) mais le corps du livre est constitué de lettres de personnes ayant accompli un acte de psychomagie commandité par l'auteur. Évidemment le bilan global est positif et élogieux pour sa personne puisqu'il aura vu juste (aidé d'un tirage de tarot) dans la boiterie inconsciente de l'aidé, souvent couplée à un problème généalogique non résolu.
    Alejandro Jodorowsky est sans nul doute un des derniers monstres sacrés du domaine spirituel encore vivant. Son œuvre gigantesque et prodigieuse a touché par milliers les âmes (fiction, poésie, folie contrôlée...) et cet ouvrage en est un des fruits. Il a passé sa vie à la rêver, la sublimer, la réinventer, montrant par là un chemin de créativité proche du langage des rêves et de l'onirisme, une sorte d'imagination active chère a Jung mais modernisée. Pour lui, seul le langage magique de l'inconscient peut modifier en profondeur un comportement éducatif (donc raisonnable) imprimé des les premières années, mettant ainsi en doute le bienfait psychanalytique.
    Il est question de tricherie sacrée pour leurrer notre psyché enfantine mais sans le voyant guérisseur à l'intuition aiguisée, la discipline ne restera t'elle pas lettre morte ?
    D'autres patronymes ont rayonné (Gurdjieff, Castaneda, Jung, Maharshi...), révolutionnant des âmes de leur vivant et ne laissant que souvenir plaisant et gratitude. Leurs écrits comme leur aura reste un temps (celui des disciples vivants), marquant l'époque de leur empreinte d'éveilleur.

  • Une époque formidable

    voyage aux confins de la conscience,Nicolas fraisse,ISSNOE,Sylvie Dethiollaz,Claude-Charles Fourrier,éditions Trédaniel,OBE,clairvoyance,vision à distance,incorporation,inspiration,dialogues avec l'Ange,conscience non locale,vision unitive,Benoit Flamec,Novembre 2023Voyage aux confins de la conscience (illustré) est un ouvrage co-écrit par Sylvie Dethiollaz (scientifique) et Claude-Charles Fourrier (psychothérapeute), de la fondation suisse ISSNOE.
    Souhaitant étudier et valider scientifiquement les OBE (sorties hors du corps), ils font la connaissance du lyonnais Nicolas Fraisse en 2006 et vont le suivre pendant dix années d'expérimentation, tout en le guidant sur le plan psychologique et spirituel, avec ses dons hors du commun. Le livre suit son évolution, des OBE qu'il pratique depuis son enfance à la clairvoyance en passant par la vision a distance. Il parviendra également à s'incorporer à d'autres entités humaines (humains de tout sexe et âge mais aussi animaux) et à percevoir une ou des voix d'une autre dimension ou réalité (façon Dialogues avec l'Ange). Son cas est attachant car dénué d'inflation avec une foi enfantine et d'une simplicité parfois candide. Sa sympathie n'a d'égale que sa disponibilité pour accepter (comme la chamane Corine Sombrun) cette soumission aux test scientifiques toujours plus délirants (mais ici bienveillants) pour in fine prouver les limites de la rationalité et la dimension non locale de la conscience, que confirme depuis un demi siècle la physique quantique...
    Le parallèle avec les Dialogues avec l'Ange est judicieux pour la "normalité" d'un phénomène vécu par beaucoup et dont le caractère précieux ou extraordinaire pose un voile à une saine compréhension.
    Chamanes, mystiques ou sages ont de tout temps évoqué notre reliance horizontale ou verticale à Autrui, qu'il soit homme ou esprit, jusqu'à la vision unitive. Nicolas Fraisse possède à lui seul de multiples facilités pour élargir, faire voyager, jouer avec sa conscience (une sorte de corps astral bleu que représente Benoît Flamec) jusqu'à l'inspiration.
    Cet ouvrage illustré complète l'étude fleuve Connexions, paru chez Trédaniel également, en focalisant sur un des neuf patients clairaudiants ou médiums interrogés scientifiquement, sans doute la personnalité la plus déroutante.
    ISSNOE surprend donc à nouveau, fait l'actualité et apporte une solide pierre à ce changement de paradigme, qui advient déjà sous nos yeux, malgré les freins (argent, pouvoir, renommée...).
     

  • La croyance ultime

    ART-127223-54933.jpgLe parcours qui mène à Soi d'Ambre Cazaudehore parait aux éditions quintessence. Il s'agit d'un manuel pratique pour renouer avec son être essentiel en 6 étapes clés. Pas de recette miracle autre qu'une éventuelle consultation privée, meme si des "cas" résonnent en écho, mais des vérités éprouvées sur le chemin de la re-naissance ou au contact de ses "actiens" (patients acteurs du changement par conscientisation) dont les récits de vie parsèment l'ouvrage.

    Après une immersion de quelques mois en Équateur à un moment opportun, avec la médecine ayahuasca, Ambre Cazaudehore s'est formée à plusieurs techniques de développement personnel (pnl, kinesiologie, hypnose, conscience quantique...). Elle met au service du plus grand nombre des outils de thérapie brève qui ont su l'aider à reprogrammer certains schémas répétitifs (ancrés dans l'enfance) pour accéder à une individualité plus vaste et dans l'ouverture à toute une gamme de possibles.

    La bonne nouvelle c'est qu'un scénario de vie traumatique peut évoluer en une scéance, grâce à une vision holistique de la problématique, vers une nouvelle compréhension salvifique...et libérer l'énergie de l'émotion bloquée jusqu'alors...ce qui n'empêche nullement de poursuivre ce travail sur soi comme chemin de spiritualité au quotidien.

    Le livre n'a d'autre visée que de nous rappeler au Soi tel qu'envisagé par Jung : au-delà des masques (sociaux) et des ombres (ce que l'on projette chez l'autre) réside un noyau de pur Amour, Source infinie. Chaque acte thérapeutique est un rayon qui guide de la périphérie d'une sphère (l'apparent) vers son centre unificateur (l'Etre), même si la surface n'a d'existence que si on lui en donne (nos croyances).

    Ici comme ailleurs des miracles adviennent par la lumière d'une vision englobante où therapeute et actien se répondent l'un l'autre dans un même élan.

     

  • L'unité retrouvée

    L'humanité n'est pas toute seule, d'autres formes ont été créées aussi, à partir d'autres ondes. Ce sont d'autres créations, mais elles interfèrent avec nous, car, dans l'invisible, les ondes se mélangent. Il y a coexistence dans la même dimension, mais pas le même plan vibratoire (p.244. Réponse de Marie-Dominique P)

     

    Sylvie Dethiollaz,Claude Charles Fourrier,ISSNOE,Connexions - étude sur les contacts avec l'invisible,éditions trédaniel,clairaudient,médiums,channel,incorporé,Sylvie Dethiollaz et Claude Charles Fourrier, issus de l'Institut Suisse des Sciences Noetiques (directrice et psychothérapeute à ISSNOE), publient Connexions - étude sur les contacts avec l'invisible, chez Trédaniel Éditions.
    L'ouvrage (leur troisième en commun) est assez complet sur la question des entendeurs de voix. Il les contextualise à travers l'histoire et présente en outre 9 personnalités saines d'esprit dont les réponses à un questionnaire constitue le cœur de l'ouvrage. 
    Clairaudiant, clairvoyants, médiums, personne incorporée (façon Venom), channels...toutes parviennent à répondre de façon cohérente et presque complémentaire à des interrogations sur l'au-delà, la conscience, l'âme, le sens de la vie ou même la divinité. Les précautions quasi scientifiques prises par cet institut Genevois réputé et les conclusions ouvertes sur la voie spirituelle non duelle hindoue ainsi que les avancées de la physique quantique, relativisent pour autant le phénomène de clairaudience.
    Ces voix sont en effet de tout temps, l'invisible est l'autre face de la Réalité, nous sommes tous aidés d'en haut dans nos choix au quotidien... Conscientiser tout cela est affaire de travail sur soi, spirituellement parlant (à moins d'avoir un don de naissance bien entendu), car il est bon de nettoyer le filtre mental nous empêchant de se sentir relié(s).
    Cette connexion verticale, que d'autres religieux ou cheminants appelleront reliance (par opposition à la connexion transhumanisme par exemple) représente le futur de l'humanité, l'Homme en devenir qui co-nai(î)t à la Source. C'est un moyen habile et somme toute naturel de s'aligner sur d'autres mondes vibratoires (défunts, guides, extra-terrestres, gente céleste...) en conscientisant l'instant, pour délivrer soins ou messages au prochain ou pour soi-même, la bienveillance étant le signe d'un contact authentique.
    Petit bémol à cet imposant ouvrage (presque 600 pages !) érudit et instructif,  même si les réponses et les synthèses s'avèrent passionnantes, les questions protocolaires posées restent pourtant assez générales et communes et il aurait été intéressant de brancher les entités aidantes sur des considérations  plus métaphysiques : l'essence des prophètes par exemple, la dimension/valeur des textes sacrés (ou révélés) ou encore l'eschatologie  propre à tous...puisque science et religion jouent dans le fond la même symphonie.
    Le livre est en soi cependant un processus évolutif de la part des auteurs qui ont su renouveler leur vision du paranormal a mesure de l'expérience et être touchés intérieurement dans leurs croyances par l'appréhension directe d'un état de plénitude. D'où leur revirement spiritualiste loin du sensationnel et proche d'une praxis du quotidien, afin de réveiller les consciences. Un livre qui fait du bien.

     

    Car le processus de connexion est finalement très proche du processus créatif...ainsi créer relève parfois de la construction mentale, et parfois d'un Flow magique dicté par l'Absolu. L'alternance des deux conduit à un état mêlé de consentement, de joie, de liberté et de guidance, qui ressemble au sentiment amoureux. En chacun de nous réside cette divine inspiration. (p.436. Sarah M.)