blogger hit counter

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Photographie

  • Parcours exaltant

    Exposition exodes, Saint Raphaël, Simone Dibo-Cohen, Art contemporain, juillet 2022

    Une exposition d'envergure sur le thème de l'exode se tient jusque fin septembre dans la ville de Saint Raphaël, engageant 80 artistes (230 œuvres) dans 8 lieux emblématiques proches du centre ville, une expérience visuelle ludique.
    C'est l'occasion de découvrir des hommes et femmes plasticiens, peintres, photographes ou sculpteurs renommés ou émergents, qui frapperont l'imaginaire par leur vision toute personnelle confinant parfois à l'universel. Pour notre part, de nombreux souvenirs demeurent parmi lesquels la mer noire de Bao Vuong (The crossing), les peintures foisonnantes de Philippe Cognée au Centre culturel, les personnages en tissus et ouate d'Anne Buthuon (photo 1) au musée d'Archéologie, le mannequin d'autoportrait costumé (sorte de totem chamanique moderne) de Cédric Tanguy, l'exil salvateur de Dalila Dalleas Bouzar et le bateau de fortune de Barthélémy Toguo (Photo 2) à la Villa des Myrtes, ou encore les statues mythologiques couleur ocre de Christophe Charbonnel (David et Goliath au parc Bonaparte, Thésée et l'Amazone devant le Centre culturel)


    L'occasion aussi de visiter des bâtiments dédiés à l'art et la culture sous toutes ses formes (salle de danse, musée archéologique) jusqu'à une ancienne boîte de nuit (La réserve) ou une belle mairie d'honneur un peu excentrée (les Asphodèles). L'occasion enfin de voir à quel point la thématique touche la créativité artistique et inspire des œuvres originales (textures, supports, palette d' arts graphiques...) interconnectées à travers le globe, que le pays soit libre ou opprimé, que le temps questionné soit passé (génocides, guerres, migration...) ou futur (le réchauffement climatique par exemple).
    Le nombre, les tragédies, l'angoisse mais aussi l'espoir et l'élan que suscitent l'exode sont illustrés de façon insolite, brute ou symbolique, à visages découverts ou masqués parfois, plus rarement intériorisés lorsqu'il s'agit de quitter un ancrage pour un continent (en soi) nouveau ou inexploré. Mais l'art contemporain n'est pas littérature et se ressent plus qu'il ne se lit. Une sensibilité et ouverture à l'autre que le maire Frédéric Masquelier souhaitait mettre en avant pour célébrer les 60 ans de l'indépendance de l’Algérie sous la houlette et carte blanche de Simone Dibo-Cohen (présidente de l'UMAM: Union Méditerranéenne pour l'Art Moderne), avec l'accueil chaleureux et les anecdotes à propos des jeunes saisonniers. Une initiative de bon augure pour le rayonnement culturel de la ville de Saint Raphaël, après le parcours d'art urbain initié par le festival Résonances urbaines.

    Exposition exodes, Saint Raphaël, Simone Dibo-Cohen, Art contemporain, juillet 2022

    Images : Ville Saint-Raphaël

  • Bleue Prudence

    Bleue comme l'été, Marie Lenne-Fouquet, Edition Sarbacane, collection Exprim', roman ado-adulte,couleur, surf, chagrin d'amour, hypersensibilité,juillet 2022

    Fraîcheur, où es-tu ? Je veux plonger dans l'océan, observer des surfeurs surfant sur leurs surfs, au-dessus des vagues bleues, voir une mer bleue sur un horizon bleu, bleu comme l'été. Lire Bleue comme l'été de Marie Lenne-Fouquet, aux éditions Sarbacane (collection Exprim'), ça marche aussi. C'est même encore mieux. Emporter ce bouquin à la plage ou le savourer bien au frais au fond de son lit ou dans un transat : peu importe au fond.

    Bleu smalt

    Où que vous soyez, vous rirez avec Prudence et ses amies, vous pleurerez en vivant son chagrin d'amour, vous deviendrez photographe avec elle, le temps d'un été. Vous apprivoiserez les vagues avec Denis-Dylan, le surfeur complètement décalé. Vous deviendrez un peu...beaucoup superstitieux-se avec des 7, des 4, vous chercherez la couleur bleue à chacune de vos pérégrinations, devenant incollable sur toutes ses nuances. Et puis vous réagirez au quart de tour, la moindre petite contrariété vous plongera dans des abîmes de désespoir sans vous rendre compte de votre talent, de votre chance et de la présence des gens qui vous aiment. Bref, Prudence aura déteint sur vous et franchement, vous risquez d'en redemander. Oui, parce que quand on referme le livre, on a qu'une envie: découvrir la saison 2 et savoir ce que deviennent tous les personnages croisés dans le roman. (Euh ... ya une saison 2 ?)

    Bleu turquin

    Marie Lenne-Fouquet a la capacité de nous intégrer immédiatement dans l'histoire comme si on côtoyait vraiment Prudence, Denis-Dylan, Meï et tous les autres. L'hypersensibilité de l'héroïne nous saute à la figure et ne nous lâche plus, tout comme l'envie d'observer ces surfeurs dans leur vans. On se passionne d'un coup pour la photographie. Quant à la vie de famille de Prudence, à ne manquer sous aucun prétexte, elle nous renvoie immanquablement à la nôtre tel un écho puissant, vibrant et poignant.

    Bleu glacé

    Attention roman Coup de Chœur ou coup dans le cœur, ce qui est la même chose. On vous souhaite un bel été bien bleu... (À partir de 14 ans et jeunes adultes).

    Bleu tendre

    Image: Sarbacane