blogger hit counter

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

souffrance

  • Les ouvriers du mieux-être

     

    tarquinio.jpegCyril Tarquinio, psychothérapeute, évoque dans "Les maladies ne tombent peut-être pas du ciel" paru chez Dunod, les liens entre traumatismes de l'enfance et santé de l'adulte, jusqu'à des cicatrices moléculaires observables par la science.
    Rien n'est anodin. Divorce, fessées, viol, harcèlement, violence verbale, suicide...ces événements honteux ou tus, parfois banalisés, se sont inscrits dans notre mémoire mentale et corporelle. Ils peuvent ressurgir à tout moment avec des symptômes physiques (prise de poids, colère, tristesse, toc...) ou psychiques (dépression, peurs irrationnelles, paranoïa...) plus ou moins maîtrisés et maîtrisables.
    Reconnaître le trauma est un premier pas vers la guérison, verbaliser (chez un thérapeute qualifié) et se soigner constituent l'assurance de ne pas reproduire la cassure sur d'autres générations.
    L'auteur, drôle, clair et lucide, déplore la disparition de vrai médecin qui ne compartimente pas son diagnostic (un organe à la fois...) mais possède une vue large, holistique de la maladie, prenant en compte l'histoire personnelle voire transgénérationnelle, les conditions socio-culturelles et l'hygiène globale de vie.
    Les psychothérapeutes essaient, quand ils ont une éthique et une conscience collective, de pallier à ce manque, en se formant aux nouvelles techniques de soins (TCC, EFT, EMDR, TSPT, kinesiokogie...) et à l'aide compassionnelle. Ce ne sont pas des guides spirituels ni des psychanalystes mais des êtres soucieux, comme Cyril Tarquinio, du bien-être de leur prochain (savoir aimer, rire, manger, prendre soin de soi, s'estimer) et de la réduction de la souffrance humaine.
    Le livre est un savant mélange de données scientifiques (un voyage sur 80 années de découvertes psychologiques), d'expériences cliniques et d'avis personnels fort à propos. Il permet ainsi une meilleure connaissance de ce métier d'aide et de ce(ux) qu'il vise.