blogger hit counter

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

philippe guillemant

  • La veille salutaire

     

    bas les masques.jpeg"Bas les masques - ce que le confinement nous a appris" est un ouvrage collectif paru chez Massot editions, à l'initiative d'Arnaud Riou, conseiller spirituel, sur les 55 jours de confinement et la façon dont 15 de ses amis ou proches collaborateurs l'ont vécu, digéré, analysé.
    Autant de visions que de casquettes mais un rendu très positif pour ces personnes déjà impliquées dans des processus spirituels et qui vient contrebalancer la noirceur de nombreux témoignages (dépression, angoisses, peurs...), à croire que ce fut une épreuve traumatisante à souhait qu'il fut bon d'oublier.
    Utopies, foi, vibrations lumineuses, jeux ou imaginaires sont convoqués pour la bonne santé mentale de tous et de la planète et l'on se dit que le monde n'est, dieu merci, pas que télévisuellement monochrome et qu'à l'ombre de la lumière artificielle des principaux médias, des microcosmes créatifs agissent au quotidien pour faire advenir un monde meilleur, celui souhaité pour tous.
    Puissent les rêveurs amener ce monde de paix et de reconnexion entre tous et tout en acculant l'ombre à l'école de l'espoir.
    Un livre témoignage qui fait du bien, du beau.

     

  • La rétrocognition, une praxis de l'Esprit

    se souvenir du futur.jpgRomuald Leterrier, ethnobotaniste indépendant, a coécrit avec le journaliste scientifique Jocelin Morisson "se souvenir du futur", paru aux éditions Trédaniel. Il s'agit d'un projet collectif et humanitaire qu'il a longuement mûri, quelques années après son immersion dans la jungle amazonienne avec le peuple Shipibo-Conibo.

    Romuald Leterrier fait partie de ces occidentaux qui, comme Jan Kounen ou Gaspard Noé, ont bu la mixture Ayahuasca et on vu le message que la combinaison de deux plantes recélait.

    Les visions perturbent en règle général le psychisme des êtres rationnels que nous sommes et amènent à un état modifié de conscience, un sacrifice de l'espace-temps.

    Cet état d'éternité permettrait des voyages dans le futur et le passé de la personne ainsi que la visite d'autres mondes.

    Carlos Castaneda avait évoqué dans ses livres ce monde de la sorcellerie, lui qui avait finalement basculé dans ce nouveau paradigme.

    Romuald Leterrier a plutôt cherché à intégrer ses révélations pour le mieux-être de notre monde en contextualisant la pratique de la rétrocognition (aller chercher de l'information du futur pour la rétrocéder au passé).

    Il a trouvé un appui théorique en cela avec les idées du physicien quantique Philippe Guillemant et les travaux synthétiques de Jocelin Morisson (NDE, concepts jungiens, philosophie non duelle...) et poursuit dès lors à travers la France ses ateliers pratiques.

    Dans la suite de concepts hérités du psychanalyste Jung (notamment les synchronicités, l'inconscient collectif, le Soi... ) les deux auteurs veulent démontrer que nous pouvons exploiter au mieux un futur désirable et non pas prédéterminé et que les dernières recherches scientifiques ne font que confirmer les connaissances des peuples premiers, dont les cosmogonies ont inspiré de nombreux courants spirituels de pensée.

    leterrier.jpgmorisson 1.jpg

    Rencontre des deux acolytes pour un entretien (2 fois 21 minutes) à partir du livre :

     

     

    podcast

    podcast