blogger hit counter

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

théatre des clochards célestes

  • Quand tout s'écroule, reste l'humanité

    Théorie pratique de l'espoir en milieu inhospitalier,Pauline Noblecourt,compagnie théâtre en pierres dorées,Clément Morinière ,Charlotte Fermant,Stephane Vrain,Mathilde Domarle,Irène Vignaud,théâtre des clochards célestes, Lyon 2019. Une crise totale a eu lieu et deux itinérants rescapés se rencontrent sur la route vers Tours ; en évoquant leur passé et leur histoire personnelle. Voici Théorie pratique de l'espoir en milieu inhospitalier.

    Ce récit de Pauline Noblecourt fait le pari de l'humain, de la victoire de son aspect lumineux sur son côté sauvage et destructeur. Au-delà de la peur de l'effondrement il reste l’espoir de reconstruire et de bâtir sur des rapports vrais et authentiques.

    Les trois acteurs, dont la très convaincante Charlotte Fermant, qui donne la réplique à Stéphane Vrain,  évoluent dans le passé et le présent, leurs ombres et leur lumière et l'on ressort grandi en humanité, comme heureux d'échapper à une fatalité collective oppressante.

    Rencontre avec Clément Morinière, acteur et metteur en scène, de la compagnie Théâtre en pierres dorées, à l’issue de la représentation (10 min)


    podcast

    Photo: http://clochardscelestes.com

  • Immortels : ombre et lumière d'une génération

     

    Immortels sont les idéaux d'une génération ivre de sens. Immortels c'est aussi "le tableau d'une jeunesse paradoxale : forte et radicale dans ses prises de position, mais fragile car en recherche de son identité, de ses modèles".

    Immortels,Nasser Djemaï,Gautier Marchado,Compagnie Parole en Acte,Antoine Besson,Lucie Bonnefoix,Esther Gaumont,Delphine Grept,Yann Mercier,Thomas tressy,Guillaume Trotignon,Bruno Zancolo,Florian Poulin,Florian Poulain,Etienne Juguet,Bruce verdy,Théatre des Clochards célestes,Lyon,Mars 2019

    Dans l'intimité de la salle du Théâtre des Clochards Célestes nous sommes conviés à la vie privée d'une bande de potes soudés mais qui vient de perdre l'un des leurs, Samuel.

    Ce dernier avait un petit frère, Joachim (Yann Mercier) de tempérament plus timide et en retrait qui, depuis la disparition de l'ainé, fait d'horribles cauchemars.

    Une force le pousse à se mettre en contact avec le groupe politisé pour comprendre cette mort. Les projections et illusions de chacun d'entre eux vont l'aider à mieux appréhender l'image solaire que représentait Samuel.

    Black Block,New Wave, loi de Rothschild...une nébuleuse se cherche jusqu'à l'explosion, qui ne saurait qu'être salvatrice pour chacun d'entre eux dans leur quête d'identité.

    Ci dessous un petit entretien audio (7 minutes)  avec Gautier Marchado et Yann Mercier :


    podcast

    Aidez les brillants sept acteurs et leur bienveillant metteur en scène (Gautier Marchado) à poursuivre leur aventure pour une tournée dans toute la France en cliquant là.

     

  • Otages du Raid, le temps d'"Orphelins"

    Orphelins,Dennis Kelly,Compagnie le Raid,Claire Bourgeois,Franck Fargier,Simon Gabillet,Mohamed Birkat,Sidonie Lardanchet,Siegrid Reynaud,Julie Lascoumes,Théatre des clochards célestes,Lyon,Novembre 2018Nouvelle flèche décochée du carquois du collectif le Raid après un classique de Molière, l'adaptation d'un huit clos de l'anglais Dennis Kelly, Orphelins, intense en émotions et réactions pendant et après la représentation.

    Dans un appartement de la banlieue de Londres, Helen et Danny dinent amoureusement ensemble et parlent d'un nouvel enfant à venir quand débarque le frère d'Helen, Liam, le T-shirt couvert de sang.

    Le public assiste, en même temps que Danny, aux révélations qui vont crescendo et les rebondissements sont légions jusqu'à la scène finale.

    Mohamed Birkat et son équipe de choc nous tiennent en haleine du début à la fin et la geste des comédiens y est pour quelques chose. Rares sont les pièces dont l'intensité nous sort du temps. Captivant à souhait.

    Nous avons rencontré les acteurs Claire Bourgeois, Franck Fargier et Simon Gabillet à la sortie de scène (11 min 30) :


    podcast

     Crédit photo : compagnie Le Raid